09 janvier 2011

Le Verre à Vin (Paris)

Le patron et son acolyte ont l’air de vrais français. Heureusement on cache bien notre jeu et on n’avait pas l’air trop d’ailleurs. Et puis on aime bien le cochon, comme Christine Tasin. C’est important le cochon surtout par les temps qui courent ! Si l’on sait s’abstraire du bruit que fait le patron et de la lourde virilité des propos des fonctionnaires (d’encadrement) qu’il reçoit quotidiennement, on y est plutôt bien. La serveuse est rassurante le saucisson chaud aime les pistaches et Troyes les andouillettes 5A, çà tombe bien les plaisanteries sont plutôt fourrées ou à l’ail selon le sexe. Et le sexe c’est comme le cochon : c’est important ! Sans compter que le Moulis est fameux. (58 € pour deux – 12/20 - 216-228 Rue de Bercy 75012 Paris France )

Posté par Flivorello à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Le Verre à Vin (Paris)

Nouveau commentaire